Historique de l'entreprise

L’histoire commence en 1931, lorsqu’Antoine Conforti décide de fonder son entreprise. Il est rejoint quelques années plus tard par ses trois fils Roland, Antoine «Junior» et Roger.

En 1949, Antoine Conforti décède. La succession de l’entreprise est alors assurée par sa descendance et principalement par Roland qui va s’occuper de la direction.

Il meurt en 1970 et ce sont ses deux frères qui prendront le relais pendant neuf ans jusqu’au décès d’Antoine « Junior ». Roger se retrouve seul à diriger et l’entreprise «Conforti Frères» devient une SA.

En 1990, il meurt à son tour et la société est reprise par Florence Cherubini-Conforti, la fille d’Antoine «Junior». Elle choisit de transmettre la direction à Freddy Rossier.

Deux ans plus tard, Conforti SA passe aux mains de nouveaux dirigeants et c’est à l’actionnaire majoritaire Robert Colomb qu’échoient la présidence et la direction de l’entreprise.

Fin 2008, Robert Colomb souhaite vendre son entreprise et sa carrière. Il trouve un accord idéal avec la société Dumas SA et cède ainsi la totalité de ses actions. André Roduit est alors intronisé directeur de Conforti SA par le nouveau propriétaire qui lui, gère déjà une entreprise dans le Valais central.

En décembre 2009, la société déménage de la rue d’Aoste 3 pour prendre ses quartiers dans de nouveaux locaux à la rue des Planches 11.

Historique de l'entreprise

L’histoire commence en 1931, lorsqu’Antoine Conforti décide de fonder son entreprise. Il est rejoint quelques années plus tard par ses trois fils Roland, Antoine «Junior» et Roger.

En 1949, Antoine Conforti décède. La succession de l’entreprise est alors assurée par sa descendance et principalement par Roland qui va s’occuper de la direction.

Il meurt en 1970 et ce sont ses deux frères qui prendront le relais pendant neuf ans jusqu’au décès d’Antoine « Junior ». Roger se retrouve seul à diriger et l’entreprise «Conforti Frères» devient une SA.



En 1990, il meurt à son tour et la société est reprise par Florence Cherubini-Conforti, la fille d’Antoine «Junior». Elle choisit de transmettre la direction à Freddy Rossier.Deux ans plus tard, Conforti SA passe aux mains de nouveaux dirigeants et c’est à l’actionnaire majoritaire Robert Colomb qu’échoient la présidence et la direction de l’entreprise.



Fin 2008, Robert Colomb souhaite vendre son entreprise et sa carrière. Il trouve un accord idéal avec la société Dumas SA et cède ainsi la totalité de ses actions. André Roduit est alors intronisé directeur de Conforti SA par le nouveau propriétaire qui lui, gère déjà son entreprise dans le Valais central.

En décembre 2009, la société déménage de la rue d’Aoste 3 pour prendre ses quartiers dans de nouveaux locaux à la rue des Planches 11.

Copyright © 2016 Conforti SA | Design : Hyperstudio | Powered by : MICHELLOD.INFO